En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques et vous proposer des offres adaptées.

Thermie France expert en isolation depuis 1986

 
Nous vous recontactons !
Qualité de l'air : Comment assainir son logement

Si on parle souvent de la pollution extérieure, il ne faut pas pour autant en oublier la pollution intérieure. Sachant que nous passons plus de 80% de notre temps dans des espaces clos, il est essentiel de prendre en compte l'air qu'on y respire.

Qualité de l'air intérieur : Comment assainir son logement

Veiller à un air ambiant sain, une priorité !

L'air intérieur est en moyenne entre 2 et 10 fois plus pollué que l'air extérieur, c'est pourquoi il peut avoir un réel impact sur notre santé. Respirer quotidiennement la pollution intérieure peut être facteur de divers symptômes et affections, telles que des maux de tête, rhinites, conjonctivites, asthme, eczéma, essouflements, éternuements, ...
D'ailleurs, un nouveau label géré par l'organisme Immolab est entré en fonction en mars dernier. Il vise à obliger les promoteurs à penser davantage à la qualité de l'air ambiant lors des constructions. Ces exigences se portent sur différents éléments comme la ventilation, l'orientation du bâtiment, les matériaux utilisés, l'humidité, ...

D'où provient la pollution intérieure ?

De multiples sources peuvent être prises en compte, la première étant le tabac. Ensuite, arrivent les produits d'entretien ainsi que le vernis posé sur les meubles et les peintures. La composition des matériaux utilisés dans la construction du bâtiment peut aussi nuire à la qualité de l'air, tout comme les moquettes et tapis, ou encore les vapeurs de cuisine.

Comment réduire la pollution à la maison ?

  • Aérer l'intérieur et réduire l'humidité : On évite souvent d'ouvrir les fenêtres par peur de gaspiller de l'énergie. Or il s'agit d'une idée reçue, une maison régulièrement aérée consommera moins de chauffage par rappor à une maison confinée où l'humidité ne disparaît jamais.
    De plus, ouvrir les fenêtres chaque jour permet de renouveler l'air et d'éliminer les émanations nocives.
     
  • Limiter les produits d'entretien et de bricolage : Les produits d'entretien ainsi que les produits de bricolage tels que les colles, les peintures, les cires, vernis, ... contiennent de nombreuses substances toxiques. Pour minimiser leur impact sur la santé, évitez de mélanger les produits (avec de l'eau de javel par exemple), respectez les modes d'utilisation et ne dépassez pas les doses prescrites.
    Opter pour des produits certifiés protégeant l'environnement est une bonne initiative, tout comme celle d'écarter les produits en spray, trop volatiles.
     
  • Investir dans un système de ventilation : Installer un système de ventilation est peut-être la solution. La Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) permet de renouveler l'air ambiant en CO2 de manière rapide, efficace et contrôlée.
    2 types de VMC existent : la VMC auto-réglable et la VMC hygro-réglable.
    La première est constituée d'un ensemble de conduits et d'un bloc d'extraction. Des grilles sont installées à des endroits stratégiques du logement (cuisine, salle de bain, toilettes, ...). Son fonctionnement est néanmoins manuel.
    La VMC hygro-réglable quant à elle, s'adapte automatiquement à la situation : taux d'humidité dans l'air, nombre d'habitants, conditions climatiques, ...

 

 

Nous vous recontactons
Ou composez le :

Offre Bardage 30 € de remise par m²Testez votre éligibilité

Testez

Offre Combles à 1 €Testez votre éligibilité

Testez

testez-votre-maison

Votre logement est-il bien isolé ?Testez-le en quelques minutes.

Faites le test

picto zone

Découvrez notre zone d’intervention

Je découvre